Perturbateurs endocriniens: La Commission n’obtient même pas 40% de vote en faveur de sa proposition

commission_europeene

Perturbateurs endocriniens: La Commission n’obtient pas de majorité qualifiée et doit revoir sa copie! C’est une bonne nouvelle mais rien n’est joué!

Alors que nous vous indiquions hier que la Commission européenne tentait une nouvelle fois d’affaiblir les dispositions concernant les perturbateurs endocriniens dans les législations européennes sur les pesticides et les biocides (voir ici), des Etats-Membres, dont la France ont fait part, ce jour, de leurs désaccords sur le fond de cette proposition inacceptable.

Le vote qui devait se tenir aujourd’hui n’a donc pas eu lieu. La Commission n’obtenant pas de majorité qualifiée, elle est contrainte de revoir sa copie !

« C’est une bonne nouvelle qui témoigne du fait que la pression des citoyens, ONG et scientifiques ainsi que certains Etats-Membres (France, Suède en premier lieu) aura porté, la Commission ayant dû reculer. Mais, rien n’est encore gagné ! Il faut attendre de voir quelle sera la nouvelle proposition de la Commission et maintenir une pression forte sur cette dernière ainsi que sur certains pays (dont l’Allemagne) qui sont prêts à brader la santé des européens au profit d’intérêts économiques de certains industriels. » déclare François Veillerette porte-parole de Générations Futures.