Vous êtes ici : générations-futures» S’informer» Pesticides : le dossier » Statistiques

Statistiques

Données générales sur les pesticides

Avec 62700  tonnes de matières actives utilisées par an, la France est, de loin, le premier utilisateur européen. Elle est le 3° utilisateur au monde après les Etats-Unis et le Japon !

Par la consommation rapportée au nombre d’hectares cultivés (hors prairies permanentes), la France occupe le 3e rang européen avec 5,4 kg/ha/an.

L’évolution des tonnages annuels montre une diminution de l’utilisation des pesticides depuis le début des années 2000. Cette tendance doit tout de même être interprétée avec précaution :

  • à noter la forte diminution des usages de soufre et de cuivre (-40%) qui a beaucoup pesé sur la balance ;
  •  l’interdiction d’usage de molécules appliquées à de fortes quantités par hectare et la réduction des doses appliquées ont également contribué à cette observation ;
  • l’apparition de nouvelles molécules plus actives à de très faibles doses hectare.

>>> Voir les dernières données en la matière.

 

Chiffres usages et pratiques

Environ 90 à 94% sont destinés à l’agriculture, le reste se partage équitablement entre les usages amateurs et les usages collectifs (voirie, SNCF…).

Les usages agricoles

Un nombre limité de cultures (céréales, maïs, colza et vigne) qui occupent moins de 40% de la Surface Agricole Utile (SAU) consomment à elles seules près de 80% des pesticides commercialisés chaque année. La vigne, avec moins de 3% de la SAU, représente 20% des usages (il s’agit pour 80% de ces produits de fongicides). Données INRA.

 Les usages non-agricoles.

Selon l’Union des entreprises pour la Protection des Jardins et des espaces verts (UPJ) et l’UIPP, l’utilisation de pesticides pour des usages non agricole, l’utilisation par les particuliers est largement majoritaire puisqu’elle représenterait 86% du tonnage, contre 10% pour les communes, 2% pour la SNCF et 1% pour les DDE. Les produits utilisés sont en très grande majorité des herbicides.

Pour les particuliers, les principales données disponibles concernant ces usages proviennent des pays d’Amérique du Nord. Elles montrent que les pesticides sont présents dans 82 à 90% des ménages, avec en moyenne au moins 3 à 4 produits différents, dont 75% sont des insecticides utilisés à la maison et 22% des produits de jardins. Les usages sont multiples et variés, souvent difficiles à décrire.

Les pesticides en zone non agricoles sont notamment épandus dans les lieux suivants :

  • les jardins des particuliers ;
  • la voirie et les infrastructures routières (DDE, sociétés d’autoroute) ;
  • les infrastructures de transport ferroviaires (SNCF, RATP…) ;
  • les parcs et jardins publics ;
  • les cimetières, les terrains militaires, les aérodromes… ;
  • les emprises mises en herbe dans des zones à vocation commerciale, industrielle,
  • tertiaire… ;
  • les terrains de sport : golfs, des parcours sportifs, hippodromes, tennis, stades…