Générations Futures facebook Twitter Rechercher Télécharger Email
Je fais un don

Partager

Actualités

Pesticides : le gouvernement communique sur les données provisoires d’utilisation des pesticides en 2020. Générations Futures réagit !

Des données provisoires qui marquent une nette augmentation par rapport à 2019 !

Le Ministre de l’Agriculture, Julien Denormandie, avait beaucoup communiqué sur la baisse de 36% des ventes de pesticides en 2019 par rapport à 2018. Générations Futures avait à l’époque alerté sur le fait que ces chiffres représentaient une baisse en trompe l’œil car des stocks avaient été faits par des agriculteurs fin 2018 pour éviter une hausse de la redevance sur les pollutions diffuses début 2019. Les chiffres publiés ce jour confirment que nous avions raisonEn effet, le gouvernement vient de publier ce jour les chiffres de vente provisoires des pesticides pour 2020 et…comme nous l’avions prédit la consommation des pesticides est repartie à la hausse par rapport à 2019 : + 19%.

La présentation des chiffres par le gouvernement appelle cependant de nombreuses remarques de la part de Générations Futures :

  • Il s’agit de chiffres provisoires et par définition un bilan global ne peut pas être sérieusement fait à partir de tels chiffres. Générations Futures déplore ce coup de com’ estival aux bases fragiles, comme on le verra plus bas.
  • Le gouvernement ne communique ainsi que sur des quantités de substances actives (QSA) alors que l’indicateur de référence du plan Ecophyto est le NODU, qui prend en compte le nombre de doses utilisées…ce qui peut donner des résultats assez différents parfois par rapport à l’indicateur QSA. Les chiffres du NODU ne seront connus que dans quelques mois…mais seront indispensables pour avoir une vision précise de la situation !
  • Le gouvernement ne communique cette fois que sur les chiffres annuels des quantités de pesticides hors produits de biocontrôle et produits autorisés en agriculture biologique. Les chiffres de vente annuels de l’ensemble des produits ne sont même pas indiqués (il faut faire l’addition soi-même) !! Cela pose un problème car, si ce distinguo est intéressant, le plan Ecophyto prévoit de suivre l’évolution de l’utilisation de l’ensemble des pesticides. Le chiffre global est caché : 65341 tonnes pour 2020…soit quasiment le même chiffre qu’en 2012 (65246t) ! Tous les chiffres donnés par le gouvernement sont donc incomplets et peu utilisables.
  • Sur les pesticides cancérogènes, mutagènes, reprotoxiques (CMR) : le vente des CMR1 diminue (-101 t entre 2019 et 2020, chiffre calculé d’après les données d’un graphique) et c’est logique car ces substances sont heureusement en cours de retrait d’homologation au niveau européen (ce que le gouvernement ne rappelle pas). Par contre la présentation de la part des CMR dans les ventes totales est un tour de passe-passe qui occulte 2 chiffres : l’augmentation de la vente globale des CMR 1 + CMR2 pris ensemble entre 2019 et 2020 (+ 136 t , chiffre calculé d’après les données d’un graphique) et la vente des CMR2 (non indiquée mais qu’on peut retrouver par le calcul : + 237 t entre 2019 et 2020). Ce n’est pas une bonne nouvelle.
  • Le glyphosate : la consommation est remontée à 8644 tonnes en 2020, une quantité similaire à celles utilisées dans les années 2015, 2016,2017…La sortie du glyphosate n’était donc pas entamée en2020 !

Agissez

Inscrivez-vous pour suivre notre actualité

Inscription newsletter
×