Générations Futures facebook Twitter Rechercher Télécharger
Je fais un don

Partager

Actualités

Un peu d’histoire

 

20 ans d’actions

L’histoire de Générations Futures débute en 1996, sous le nom du Mouvement pour les Droits et le Respect des Générations Futures. Découvrez les actions les plus marquantes depuis la fondation de l’association.

2016

2015

  • Remise du prix « 0 phyto 100% bio« ,  récompensant les collectivités voulant stopper les pesticides et mettre du bio dans leurs cantines.
  • 10ème semaine pour les alternatives aux pesticides (avec plus de 1000 événements partout en France + la participation de 16 pays étrangers). Organisation d’un Tour de France des Alternatives.
  • Lancement officiel des premiers Relais locaux de Générations Futures
  • Sortie du Rapport EXPPERT 5 « Des pesticides perturbateurs endocriniens dans les salades ».
  • Réunions de rencontres des riverains victimes des pesticides.
  • Parution d’une brochure « Riverains victimes des pesticides »
  • Sortie du documentaire « Insecticide mon amour » de Guillaume Bodin.
  • Co-organisation d’un colloque le 12 et 13 novembre 2015. Il est organisé dans le cadre d’un projet de recherche participative PICRI (Partenariats Institution-Citoyens pour la Recherche et l’Innovation : programme de recherche mis en place par la Région Ile-de-France) qui porte sur le principe de l’équivalence en substance, sur lequel s’appuie l’évaluation de tous les OGM agricoles dans le Monde.
  • EXPPERT 4 : Nouvelle enquête sur l’exposition aux perturbateurs endocriniens des femmes en âge de procréer.

2014

  • Lancement de la campagne « 0 phyto 100% bio« , qui valorise les collectivités voulant stopper les pesticides et mettre du bio dans leurs cantines. Elle est issue du partenariat entre trois associations : Générations Futures, Bioconsom’acteurs et Agir pour l’environnement.
  • Mise en ligne de la carte interactive des villes et villages sans pesticides.
  • La Loi Labbé, rédigée avec l’appui de Générations Futures est adoptée en janvier 2014 par le parlement et amendée par la suite. Elle vise à interdire l’usage des pesticides aux collectivités dès 2017 et aux particuliers dès 2019.
  • Sortie de l’enquête EXPPERT 3 : Quelles expositions de nos enfants aux résidus de pesticides perturbateurs endocriniens?
  • Le parlement adopte le projet de Loi d’Avenir pour l’Agriculture, l’Alimentation et la Forêt (LAAF). Sous pression de la société civile et de Générations Futures, elle définit des moyens pour réduire les dérives de pesticides près de certaines zones sensibles, après une pétition de Générations Futures ayant réuni plus de 350 000 signatures.
  • 9ème semaine pour les alternatives aux pesticides (avec plus de 1000 événements partout en France + la participation de 16 pays étrangers)

2013

2012

  • Générations futures, Ecologie sans frontière, réseau Environnement-santé et Robin des toits – invitent le 16 avril 2012 au Sénat les candidats à l’élection présidentielle ou leurs représentants à se prononcer sur les questions de santé environnementale.
  • Création du « Rassemblement pour la Planète ». Cette structure est née de la coopération de cinq ONG tournées vers les problématiques de santé et d’environnement, de transition énergétique, de biodiversité et de gouvernance : Générations Futures, Ecologie Sans Frontières, Respire, Réseau Environnement Santé, et Robin des Toits.
  • Participation à la Conférence Environnementale des 14 et 15 septembre 2012
  • 7ème semaine pour les alternatives aux pesticides (avec plus de 700 événements partout en France + la participation de 20 pays étrangers)
  • Sortie du film « La mort est dans le pré » d’Eric Guéret, auquel Générations Futures a grandement contribué.

2011

  • Création de l’association Phyto-Victimes. Générations Futures a contribué fortement à la structuration de cette association (mise en à disposition des compétences et de l’expérience, rédaction des statuts, propositions de projets pour 2012, rédaction des statuts, création du site internet et achat de l’hébergement, des noms de domaine, médiatisation etc.)
  • Participation au documentaire de MM Robin « Notre poison quotidien »
  • Participation au documentaire d’I. Saporta et E. Guéret « Manger peut-il nuire à la santé ? » diffusé sur France 2
  • Soutien aux salariés de l’Agroalimentaire – médiatisation de l’affaire Triskalia en septembre avec expertise du dossier.
  • Procès emblématiques sur problématique des riverains (pommes et châtaignes)
  • Analyses comparées entre aliments non bio et bio.
  • 6ème semaine pour les alternatives aux pesticides ( avec près de 750 événements partout en France + la participation de 16 pays étrangers)
  • Actions juridiques sur dossier homologation (Round – Up) + dénonciation des dérogations demandées par la France à l’UE
  • Dépôt et obtention d’un projet de recherche PICRI sur les OGM avec Ch. Vélot
  • Dossier Environnement santé transversaux : Actions Aspartame et perchloroéthylène avec les RES
  • Publication du livre « Le vrai scandale des gaz de schiste » et mise en ligne d’un site web.
  • Publication de Menus non toxiques (déc. 2011): Générations Futures a comparé les teneurs en résidus de pesticides des fruits, légumes et céréales de ses menus toxiques (décembre 2010) avec les mêmes aliments issus de l’agriculture biologique analysés cette année.

2010

  • 1ère réunion des victimes des pesticides qui entraînera la structuration d’une association de professionnels victimes des pesticides.
  • Lancement de notre campagne Menus Toxiques qui pour la première fois donne un aperçu de l’exposition alimentaire à divers polluants. Cette enquête a obligé le gouvernement à annoncer la mise en place d’un suivi d’un cohorte de plusieurs milliers d’enfants et de compiler des données d’exposition à mettre en lien avec diverses pathologies.
  • Dénonciation des dérogations demandées par la France et accordées par l’UE pour l’usage de pesticides. Cela a obligé la commission européenne à revoir sa position.
  • 5ème semaine pour les alternatives aux pesticides ( avec près de 700 événements partout en France + la participation de 13 pays étrangers)

2009

  • Lancement de notre campagne Environnement et Cancer
  • 4ème semaine pour les alternatives aux pesticides ( avec plus de 600 événements partout en France + la participation de 13 pays étrangers)
  • Campagne de dénonciation sur la problématique des homologations et des autorisations de mise sur le marché des pesticides. Dossier Round Up
  • Le procès des pesticides suite à notre campagne Supermarché/raisin. Notre travail sérieux a porté ses fruits car la décision rendue en 1er instances au TGI de Paris le 6 janvier 2010 a donné raison à notre association. La partie adverse est condamnée pour procédure abusive ! Le juge reconnait la légitimité de notre action et son bien fondé. Ce délibéré fait jurisprudence et protège les ONG qui souhaiteraient dénoncer la présence de pesticides ou d’autres polluants dans des denrées alimentaires.
  • Participation au documentaire « Nos enfants nous accuseront », JP Jaud.

2008

  • Lancement d’un Bande Dessinée à destination des enfants et adolescents sur les risques chimiques
  • Campagne européenne sur la présence des pesticides dans le vin : résultat une augmentation des vente de vin bio.
  • Campagne en direction de divers supermarchés pour faire évoluer leur cahier des charges sur la présence de pesticides dans les aliments frais. Aliment ciblé : le raisin. Résultat : nous travaillons avec certains groupes (dont Carrefour) pour modifier leur cahier des charges.
  • Lancement de notre campagne « Victimes des pesticides, votre santé notre priorité » visant à informer et conseiller (soutiens juridiques et expertise scientifiques) les professionnels et les particuliers victimes des pesticides. Victimes-pesticides.fr
  • Suivi du Plan National Pesticides : Ecophyto 2018 et notamment travail sur l’indicateur de mesure de réduction qui est l’un des enjeu majeur des suites du Grenelle sur les pesticides. Résultat : nous obtenons un indicateur basé sur la fréquence de traitement et non pas sur la quantité de produit épandu.
  • Suivi du Paquet Pesticides et de la législation du les Limites Maximale en Résidus (dénonciation de cette législation)
  • 3ème semaine pour les alternatives aux pesticides ( avec + de 400 événements partout en France + la participation de 10 pays étrangers)
  • Lancement du Réseau Environnement Santé dont nous sommes co-fondateur. Le lancement de ce réseau a permis certaines victoires notamment concernant le BPA dans les biberons

2007

  • Publication du livre référence « Pesticides, révélations sur un scandale français » auteurs F. Veillerette et F. Nicolino
  • Campagne de sensibilisation sur la présence des pesticides dans les aliments via la mise en ligne d’un site Internet : pesticides-non-merci.com
  • Interpellation des décideurs politiques sur leur choix en matière d’agriculture, de santé et d’environnement (élections législatives et présidentielles).
  • Participation aux négociations du Grenelle de l’environnement avec l’obtention, entre autre, de l’objectif de réduction des pesticides de 20% à l’horizon 2018.
  • Travail sur les législations européennes (Paquet pesticides) avec promotion de l’IPM via la publication notamment d’un document d’information « Pesticides Use Reduction In Europe. Six cases studies » avec une traduction en français.
  • 2ème semaine pour les alternatives aux pesticides ( avec + de 200 d’événements partout en France + cette fois la participation de la Belgique)

2006

  • 1ère semaine pour les alternatives aux pesticides ( avec une centaine d’événements partout en France) – semaine-sans-pesticides.fr
  • Etude pour la jardinerie Botanic – Résultats : suppression des rayons de cette chaîne de jardinerie de tous les pesticides de synthèse.
  • Participation à des documentaires dont « Bioattitude sans béatitude »

2005

  • Procès UIPP –GF fait un procès contre le syndicat qui représente les industriels des pesticides pour une publicité jugée mensongère. Ce procès obligera les industriels à modifier leur politique de communication.
  • Lancement du DVD, « Pesticides non merci! » – participation à la réalisation et diffusion de ce documentaire servant d’outil d’information et de sensibilisation des consommateurs, agriculteurs, responsable des collectivités etc.

2004

  • Publication d’une liste toxicologique sur les pesticides avec IEW – cette liste classe tous les pesticides mis sur le marché en fonction de leur profil toxicologique
  • Création, lancement et coordination de l’ACAP – Action Citoyenne pour les Alternatives aux Pesticides – collectif de 170 organisations initié par le MDRGF
  • Implication forte dans le Premier Appel de Paris sur les Substances Chimiques lancé à l’initiative du cancérologie le Pr Belpomme – Colloque UNESCO avec l’ARTAC

2003

  • Colloque sur les alternatives aux pesticides à Beauvais – c’est l’un des premières fois en France que l’on parle de la Production intégrée

2002

  • Publication de « Pesticides, le piège se referme », du Président F. Veillerette – livre de référence en France sur l’impact des pesticides sur la santé et l’environnement. Création de notre liste de diffusion Internet

2001

  • GF fait les premières révélations médiatiques du niveau de pollution des aliments par des résidus de pesticides.

1998

  • Actions régionales

1996

  • Naissance du MDRGF – Mouvement pour les Droits et le Respect des Générations Futures en Picardie qui deviendra Générations Futures en 2008. Elle est fondée par un ingénieur agronome et un enseignant, François Veillerette,

Agissez

Suivez-nous

×
×

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services ou des offres adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...