Générations Futures facebook Twitter Rechercher Télécharger Email
Je fais un don

Partager

Actualités

Le Gouvernement a annoncé vendredi 19 janvier ses propositions d’actions sur les pesticides

Le Gouvernement a annoncé ce vendredi 19 janvier ses propositions d’actions sur les pesticides et pour une agriculture moins dépendante aux pesticides. Générations Futures donne un premier avis.

Ces propositions s’articulent autour de 4 points :

  • Diminuer rapidement l’utilisation des substances les plus dangereuses.
  • Renforcer la recherche sur les impacts des pesticides en soutien du renforcement de la protection des populations.
  • Accompagner la recherche d’alternatives et leur mise en œuvre.
  • Renforcer le plan Écophyto 2 et améliorer sa gouvernance.

Des consultations vont être initiées avec les parties prenantes afin de finaliser ce plan avant la fin du premier trimestre 2018.

Générations Futures prend note de ces premiers éléments d’orientation du futur plan d’action du gouvernement sur les pesticides. Nous voulons déjà attirer l’attention du gouvernement sur un certain nombre de points que nous aurons l’occasion de développer durant les consultations avec les parties prenantes auxquelles nous demandons à être intégrés :

  • L’utilisation des substances les plus dangereuses ne doit pas être diminuée mais supprimée, le principe de substitution devant être mis en œuvre systématiquement.
  • Renforcer la recherche sur les effets des pesticides est positif mais encore faudrait-il que les études universitaires soient prises en compte dans l’homologation des pesticides, ce qui n’est pas le cas actuellement. Il est donc indispensable de réformer d’urgence le système d’homologation afin qu’il prenne enfin en comme l’ensemble des données scientifiques publiées !
  • Le renforcement de la sécurité de la population passe par une réécriture et un renforcement de l’arrêté du 4 mai 2017 sur l’utilisation des pesticides ! Pour rappel Générations Futures et d’autres organisations ont déposé des recours contre cet arrêté non suffisamment protecteur. Le gouvernement devrait notamment renforcer cet arrêté en prévoyant des zones sans pulvérisations de pesticides de synthèse à proximité immédiate des zones d’habitation.
  • Renforcer le plan Écophyto 2 est indispensable. L’atelier 11 des États généraux de l’alimentation a fait un certain nombre de préconisations à ce sujet qui devraient être reprises. Générations Futures défend à ce sujet la nécessité d’inclure une obligation de résultats dans le plan.

Nous développerons davantage ces points et d’autres (comme les grandes faiblesses de l’évaluation des pesticides et de leurs adjuvants) lors des prochaines consultations. « Nous serons très vigilants à ce que ce nouveau plan d’action se traduise par un véritable changement – et non par une simple opération de com’ politique – afin que notre agriculture sorte enfin de sa dépendance aux pesticides et de son cortège d’impacts délétères pour la santé et notre environnement. » déclare François Veillerette, Directeur de Générations Futures.

Agissez

Inscrivez-vous pour suivre notre actualité

En complétant ce formulaire, vous acceptez que l'association Générations Futures, responsable de traitement, traite vos données personnelles pour vous permettre de recevoir des informations et actualités. Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de protection de vos données personnelles : mentions légales
×