Générations Futures facebook Twitter Rechercher Télécharger Email
Je fais un don

Partager

Actualités

Il faut sauver Le Monde… et sa rubrique « Planète »

LETTRE OUVERTE

Adressée à Madame Natalie NOUGAYREDE,

Directrice du journal Le Monde

Datée du 06 mai 2013

 Le journal Le Monde s’apprête à supprimer la page « Planète » de son édition papier et transformer profondément le service dédié. A l’heure où les crises écologiques n’ont jamais été aussi aigües, nous ne pouvons que nous étonner de cette décision que nous espérons réversible.

Face aux crises énergétiques, climatiques, à l’effondrement des écosystèmes, à l’artificialisation des espaces naturels, à l’heure de l’épuisement des ressources halieutiques, des pollutions de l’air, de l’eau, de l’alimentation et des multiples contaminations des milieux écologiques, nous ne comprenons pas cette décision. Cette suppression serait un contre-sens historique incompréhensible tant sur le fond que sur la forme.

En effet, jamais le besoin d’une information de qualité ne s’est fait aussi cruellement ressentir. Dans un monde de polyphonie informationnelle qui engendre un brouhaha médiatique, le citoyen est trop souvent désarmé pour faire la part des choses et séparer le bon grain de l’ivraie. 

Nous avons toutes et tous besoin de disposer d’informations de référence sur lesquelles nous puissions nous appuyer et mettre en perspectives ce trop plein d’actualités. En décidant de supprimer cette page quotidienne dédiée à l’écologie, vous prenez le risque de contribuer à la mésestimation des risques.

Le message implicite adressé à vos lecteurs mais aussi aux décideurs est que les grands enjeux écologiques seraient finalement accessoires ; relégués après les questions importantes que sont l’économie, la politique ou l’international, confortant, de fait, l’inaction politique face à ces grands enjeux. Une fois encore, il est peu de dire que cette suppression nous renverrait vingt ans en arrière, à l’époque où l’écologie était opposée à l’économie, l’environnement au développement. Le caractère systémique de la problématique écologique a clairement été démontré et le fait est qu’il n’est plus possible de faire abstraction des questions environnementales.

Les citoyens en général et les lecteurs du Monde en particulier ont besoin d’accéder à une information de qualité leur permettant de comprendre le monde dans lequel ils vivent. En supprimant cette rubrique, c’est tout un pan du Monde qui s’effondre.

 

Vous n’êtes pas sans savoir que ce geste va amener un grand nombre de décideurs et de lecteurs à se détourner des questions écologiques, faute d’informations disponibles. L’écologie risque ainsi de se retrouver une nouvelle fois reléguée au rang des sujets superfétatoires.

Considérant l’indépendance de la presse comme l’un des éléments constitutifs d’une démocratie vivante, nous tenons à vous précisez que cet appel n’a d’autre vocation que celui de vous exprimer notre inquiétude sans pour autant chercher à peser sur votre ligne éditoriale.

Nous vous remercions par avance de l’attention que vous porterez à cet appel. Espérant encore pouvoir être écoutés et entendus.

 

Premier-es signataires : 

  • Yann ARTHUS-BERTRAND, Fondation GoodPlanet
  • Marie ATINAULT, coordinatrice de l’association Effet de serre, toi-même
  • Geneviève AZAM, porte-parole d’Attac France
  • Anne BARRE, présidente de WECF
  • Jacques BEALL, vice-président de Surfrider Fondation Europe
  • Eric BEYNEL, porte parole de l’Union syndicale Solidaires
  • Allain BOUGRAIN DUBOURG, président de la Ligue pour la Protection des Oiseaux
  • André CICOLELLA, président du Réseau Environnement Santé
  • Dominique ERAUD, présidente de la CNMSE
  • Bruno GENTY, président de France Nature Environnement
  • Stéphen KERCKHOVE, délégué général d’Agir pour l’Environnement
  • Sébastien LAPEYRE, directeur du CNIID
  • Martine LAPLANTE, présidente des Amis de la Terre
  • Gille LACAN, président d’Ecologie Sans Frontière
  • Janine LE CALVEZ, présidente de PRIARTEM
  • Gilliane LE GALLIC, présidente d’Alofa Tuvalu
  • Didier LENOIR, président du Comité de Liaison pour les Energies Renouvelables
  • Charlotte NENNER, président de Résistance à l’Agression Publicitaire
  • Nelly PEGEAULT, rédactrice en chef de Nature et Progrès
  • Pierre PERBOS, président du Réseau Action Climat France
  • Emmanuel POILANE, directeur de la Fondation France Libertés
  • Olivier TOMA, président du Comité pour le Développement Durable en Santé
  • François VEILLERETTE, porte-parole de Générations Futures

Agissez

Inscrivez-vous pour suivre notre actualité

Inscription newsletter
×