Générations Futures facebook Twitter Rechercher Télécharger Email
Je fais un don

Partager

Actualités

OGM : le retour de la menace

Le projet de loi d’avenir pour l’agriculture a été voté à l’Assemblée nationale cette semaine. Pas une seule ligne sur les OGM !

Après l’annulation du moratoire interdisant la culture du maïs OGM MON810 en France l’été dernier, le gouvernement n’a toujours pas réagi. La menace est d’autant plus grande qu’un nouveau maïs OGM, le Pioneer 1507, est sur le point d’être autorisé à la culture en Europe. On pourrait donc se retrouver avec un, voire deux maïs transgéniques semés dans les champs dans moins de deux mois. Notre demande est claire : le gouvernement doit prendre des mesures immédiates pour interdire définitivement les cultures OGM en France.

Il faut réagir maintenant ! Les OGM sont le symbole de l’agriculture toxique. Dans quelques semaines, les semis vont commencer et du maïs OGM pourrait être mis en culture et se retrouver dans nos champs. Nous refusons d’être soumis à cette menace. D’autant plus qu’il a été démontré que la coexistence entre les cultures de maïs OGM et les cultures non OGM, biologiques ou conventionnelles, et l’apiculture n’était pas possible. Les OGM polluent, contaminent l’environnement et les autres cultures. C’est inévitable.

Autre victime des OGM : l’apiculture. Les cultures transgéniques entrainent une utilisation accrue des pesticides, en partie responsable du déclin des abeilles, alors que ces dernières sont indispensables à notre sécurité alimentaire.

L’heure du passage à l’action a sonné. Les discours de M. Le Foll, ministre de l’Agriculture, et M. Martin, ministre de l’Ecologie, contre les OGM et pour l’agriculture écologique, doivent être mis en pratique.

Mobilisation nationale contre les OGM les 18 et 19 janvier

Des mobilisations auront lieu ce week-end dans 17 villes de France pour demander un passage à l’action au gouvernement. Les citoyens sont éminemment concernés par la question et ne comptent pas rester sans rien faire.

Vous pouvez retrouver tous nos rendez-vous sur la carte

Source du contenu Greenpeace

Les ONG ont déjà réagi et envoyé des courriers aux ministères concernés:

Si vous ne pouvez aller manifester faites suivre l’info à vos réseaux, écrivez à vos élus…. car la Loi d’avenir agricole doit désormais être votée au Sénat alors faites du bruit!

 

Agissez

Inscrivez-vous pour suivre notre actualité

Inscription newsletter
×