Générations Futures facebook Twitter Rechercher Télécharger Email
Je fais un don

Partager

Actualités

On avance! La Commission européenne promet de mettre fin aux exportations de pesticides interdits par l’UE

Suite à l’envoi une lettre ouverte signée par plus de 70 organisations de la société civile demandant aux Commissaires européens en charge de l’environnement, de la santé et de l’agriculture, d’interdire l’exportation de pesticides interdits, fabriqués au sein de l’UE, et l’importation d’aliments produits hors UE avec ces produits chimiques, le réseau PAN Europe, a l’initiative de cette démarche, a reçu une réponse de la Commission européenne.

Dans sa réponse, la Commission souligne son rôle «d’assister [les pays tiers] dans leurs décisions» sur l’opportunité d’importer certains produits chimiques dangereux tels que les pesticides. Elle précise également que «dans le cadre de son action sur le Green Deal européen, la stratégie chimique pour le développement durable vise néanmoins à aller plus loin encore, en empêchant l’exportation de produits chimiques dangereux, y compris les pesticides, interdits dans l’UE. La Commission examine actuellement les différentes options pour mettre en œuvre cet objectif, y compris une révision de la législation. »

Nous ne pouvons que nous féliciter de l’engagement de la Commission à mettre fin à la pratique honteuse du double standard et nous attendons avec impatience de voir l’UE prendre la tête de l’élimination des pesticides dangereux à l’échelle mondiale.

Comme le souligne très justement notre collègue Angeliki Lysimachou – Chargée de la politique scientifique à PAN Europe « La Commission doit maintenant tenir sa promesse et veiller à ce que la législation de l’UE soit modifiée afin que les entreprises réalisant des bénéfices de l’exportation de pesticides réputés trop dangereux pour la santé humaine et l’environnement vers des pays tiers, et l’importation de denrées alimentaires produites avec ces produits chimiques , soit considéré comme un crime ».  et d’ajouter  » Les efforts ne doivent pas être limités au niveau européen et la Commission doit aider à mettre en place un nouveau mécanisme des Nations Unies pour promouvoir l’élimination des pesticides hautement dangereux à l’échelle mondiale« 

Agissez

Inscrivez-vous pour suivre notre actualité

Inscription newsletter
×