Générations Futures facebook Twitter Rechercher Télécharger Email
Je fais un don

Partager

Actualités

Substances chimiques: on avance!

Générations Futures se félicite de la publication de la publication de la ‘feuille de route’ européenne pour éliminer les substances chimiques les plus dangereuses ! 

Notre association appelle le gouvernement français à s’emparer de ce sujet et à s’engager avec volontarisme dans cette action de santé publique !

Le règlement européen sur les substances chimiques REACh, mis en œuvre en 2007, n’avait pas réussi à éliminer de manière significative les substances les plus dangereuses pour l’environnement et la santé.

C’est pourquoi la publication ce 25 avril de la feuille de route[1] de la Commission européenne pour éliminer les substances chimiques les plus dangereuses pour l’environnement et la santé est une excellente nouvelle. En effet, cette feuille de route prévoit, sans attendre, la révision du règlement REAChde passer à une logique de restriction ou d’interdiction de familles entières de substances chimiques connues pour leur dangerosité : retardateurs de flammes, bisphénols, composés perfluorés, phtalates… Logiquement on devrait donc assister à une accélération de la diminution de l’exposition des populations à ces substances dangereuses, loin de la lenteur qu’impliquait l’approche substance par substance jusqu’alors en vigueur ! Générations Futures s’en réjouit car aujourd’hui l’exposition de la population à ces substances est générale, comme le montre en France l’étude Esteban[2], ce qui est en soi un problème de santé publique majeur.

Néanmoins Générations Futures restera extrêmement vigilante pour que les décisions nécessaires soient réellement mises en œuvre et dans des délais les plus courts possibles. De même les dérogations pour ‘usages essentiels’ concernant ces substances devrons être les plus rares et limitées dans le temps que possible. Nous demandons donc au gouvernement français et au Président nouvellement élu de mettre en œuvre les intentions en matière d’écologie déclarées entre les 2 tours de l’élection présidentielle en ne cédant pas aux pressions des lobbies industriels qui ne manqueront pas de s’exercer pour tenter de retarder ou d’affaiblir les orientations de cette feuille de route européenne. Au contraire nous attendons de l’Etat français qu’il soit exemplaire sur ce sujet et moteur au niveau européen pour mettre en œuvre rapidement ce changement dans les faits. Il en va de la santé des milieux et de la population !

La presse en parle: BFM, Actu environnementFrance Info TV

Pour aller plus loin lire notre article complet sur notre site Désintox et sur notre participation à la consultation publique sur REACh

Agissez

Inscrivez-vous pour suivre notre actualité

Inscription newsletter
×