Générations Futures facebook Twitter Rechercher Télécharger Email
Je fais un don

Partager

Actualités

Thibault Liger-Belair, vigneron bio poursuivi pour refus de traitement insecticides

Information de dernière minute (17/11 – 14h30): Notre Présidente, Maria Pelletier qui assistait à l’audience nous informe que le délibéré est attendu pour le 15 décembre

Vigneron bio depuis plus de 10 ans à Nuits-Saint-Georges, Thibault Liger Belair a créé en 2008 un domaine sur Moulin-à-vent. Cette appellation a la particularité d’être à la fois sur le département du Rhône et de la Saône-et-Loire. Or, en 2013, un arrêté préfectoral l’obligeait à répandre par 3 fois un insecticide sur ses vignes de Saône-et-Loire mais aucun sur ses vignes du Rhône, situées pourtant à 3 mètres les unes des autres.

Estimant que son vignoble n’était pas dans la zone atteinte par la flavescence dorée, et au vu de l’incohérence de l’arrêté limitant les traitements à une zone administrative plutôt qu’agronomique, il décide de ne pas appliquer les insecticides même bio qu’il considère très destructeurs pour l’environnement et la biodiversité.

Cette position l’oblige à comparaître mardi 17 novembre à 13h30 devant le tribunal Correctionnel de Villefranche-sur-Saône pour avoir refusé de polluer.

France 3 lui a consacré un article rappelant toute l’affaire et un reportage.

Thibault Liger Belair

 

Capture d'écran 2015-11-18 10.57.56

Plus d’informations sur la page facebook « Nous ne sommes pas des moutons »

Pour le soutenir vous pouvez signer la pétition « Un vigneron bio au banc des accusés? Arrêtons ça! » (223 000 signatures à ce jour).

Agissez

Inscrivez-vous pour suivre notre actualité

En complétant ce formulaire, vous acceptez que l'association Générations Futures, responsable de traitement, traite vos données personnelles pour vous permettre de recevoir des informations et actualités. Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de protection de vos données personnelles : mentions légales
×