Générations Futures facebook Twitter Rechercher Télécharger Email
Je fais un don

Partager

Actualités

Perturbateurs endocriniens: le vote est pour demain

Rappel des faits : Le vote prévu au niveau de l’UE sur le dossier des perturbateurs endocriniens et la proposition de la Commission européenne relative aux critères est prévue demain, mardi 30 mai. Ce point est à l’ordre du jour d’un SCOPAFF.

Générations Futures appelle le Gouvernement français et particulièrement son nouveau ministre de la Transition écologique Nicolas Hulot à ne pas voter les critères scientifiques proposés par la Commission européenne pour la définition des perturbateurs endocriniens, dans le cadre de la législation européenne sur les pesticides. « En effet, un niveau de preuves exigé bien trop élevé et une dérogation scandaleuse au principe d’interdiction pour les pesticides perturbateurs endocriniens dangereux pour la faune sauvage dont le mode d’action sur les ravageurs est justement de perturber le système endocrinien ne peuvent pas être acceptés par la France, jusqu’alors en pointe sur ce sujet. » déclare François Veillerette, Directeur de Générations Futures.

Agissez

Inscrivez-vous pour suivre notre actualité

Inscription newsletter
×