Générations Futures facebook Twitter Rechercher Télécharger Email
Je fais un don

Partager

Actualités

Réaction de Générations Futures sur le nouveau rapport parlementaire de l’OPESCT

Evaluation des pesticides : pour les parlementaires il y a de nombreuses améliorations à mener qui confirment les alertes lancées par les ONG, dont Générations Futures, sur les failles et carences du système d’évaluation / homologation !

Contexte.

Ce jeudi doit être présenté le rapport de OPECST[1] portant sur l’expertise des risques sanitaires et environnementaux en France et en Europe, rapport qui avant même sa publication a fait grand bruit…Plus précisément ce sont les déclarations sur le glyphosate, sujet traité dans ce rapport, par l’un des rapporteurs, le sénateur UDI Pierre MÉDEVIELLE, qui ont déclenché de vives réactions[2]. Passée la consternation, le rétropédalage et le rappel à l’ordre par le Vice-Président de l’Office, Monsieur Villani, notre association s’est penchée sur le contenu de ce rapport et vous propose son analyse[3]. Vous pourrez constater que les conclusions à tirer sont très éloignées des déclarations à l’emporte-pièce faites par M. Médevielle !

Quel est l’objectif de ce rapport ?

Ce rapport dresse un état des lieux complet du fonctionnement de l’évaluation des risques en France et en Europe, en s’appuyant notamment sur les auditions de nombreux acteurs réalisées l’année passée. Générations Futures a pu d’ailleurs y exprimer son point de vue et tient à saluer en cela l’Office pour la pluralité des acteurs auditionnés.

Surtout les rapporteurs tentent d’analyser les faiblesses actuelles du système d’évaluation et d’apporter des réponses visant à son amélioration.

Notre réaction après l’analyse de ce rapport?

« Générations Futures se félicite de lire un rapport qui reprend nombre des critiques faites par notre association sur l’évaluation[4] ainsi que de nombreuses propositions de réformes du système que nous n’avons eu de cesse de proposer depuis des années.  S’il n’est pas parfait, ce rapport contient de nombreuses avancées. Nous attendons maintenant que le gouvernement s’empare fortement du sujet pour faire sa part dans le cadre de ses compétences et agir au niveau européen pour que le système se réforme vite et fortement.  M. Villani a déclaré ce matin que « l’enjeu c’est de sortir des phytosanitaires », il faut donc maintenant que le gouvernement passe aux actes et mette enfin en place une vraie politique de sortie de ces produits !» déclare François Veillerette, directeur de Générations Futures « Nous appelons également les candidats aux prochaines élections européennes à se prononcer clairement pour cette réforme, dans le sens proposé par ce rapport.» conclut-il.

______________________________

[1] Office Parlementaire des Choix Scientifiques et techniques

[2]https://www.generations-futures.fr/actualites/medevielle-glyphosate/

[3] Tous les éléments en italique sont issus du rapport

[4] Voir nos rapports https://www.generations-futures.fr/publications/thematique/donnees-institutionnelles-reglementaire-et-legislatives/

La presse en parle

Quotidien du médecin: Agences sanitaires : les parlementaires préconisent un meilleur accès aux données et plus de transparence dans l’expertise

Agissez

Inscrivez-vous pour suivre notre actualité

En complétant ce formulaire, vous acceptez que l'association Générations Futures, responsable de traitement, traite vos données personnelles pour vous permettre de recevoir des informations et actualités. Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de protection de vos données personnelles : mentions légales
×