Générations Futures facebook Twitter Rechercher Télécharger Email
Je fais un don

Partager

Actualités

La présidence allemande de l’UE va-t-elle saboter la stratégie de la ferme à l’assiette?

Avant une réunion d’experts des États membres de l’UE pour discuter de la mise en œuvre de la «Directive sur l’utilisation durable des pesticides» (SUD) [1], PAN Europe alerte sur le fait que les plans nationaux de réduction de l’utilisation des pesticides ne sont pas seulement insuffisants, mais qu’ils pourraient également rendre totalement caduque la stratégie de la ferme à l’assiette dans certains des objectifs sont pourtant intéressants.

L’atelier en ligne de trois jours intitulé «Une meilleure formation pour des aliments plus sûrs: expériences sur la Directive pour l’utilisation durable des pesticides, sa mise en œuvre actuelle et les futures options politiques possibles», qui se tient du 17 au 19 novembre 2020, fait partie du processus de révision de cette directive 2009/128 / EC qui a déjà deux ans de retard et qui devrait maintenant avoir lieu d’ici 2022.

En mai 2020, la Commission européenne a publié un rapport déclarant que les plans d’actions nationaux de la plupart des pays de l’UE « manquent d’ambition et ne définissent pas d’objectifs de haut niveau fondés sur les résultats » pour permettre de réduire les risques potentiels posés par les pesticides [2].

« La mauvaise qualité et le manque d’ambition des États membres à réduire les risques posés par les pesticides ne devraient pas être abordés uniquement dans un atelier, mais devant la Cour de justice européenne. Il est tout simplement impossible que les États membres ne satisfassent pas aux exigences de leur propre législation juridiquement contraignante et ferment les yeux sur la crise de la biodiversité à laquelle l’Europe est confrontée », a déclaré le président de PAN Europe, François Veillerette, également porte-parole de l’ONG française Générations Futures.

« La Commission européenne devrait lancer des procédures d’infraction contre les pays qui ne mettent pas en œuvre la directive sur l’utilisation durable des pesticides », a-t-il ajouté.

Le Conseil, actuellement sous la présidence allemande, a jusqu’à présent refusé de reconnaître le grave manque d’efforts des États membres. Après avoir eu accès à un projet de document la semaine dernière [3], PAN Europe a découvert que le Conseil de l’UE, dans le rapport publié sur la mise en œuvre de la Directive pesticides, appelait à la place à des mesures moins fortes telles que la formation et la recherche, et écartait complètement toutes les discussions sur l’idée de fixer des objectifs de réduction des pesticides à l’échelle de l’UE, comme l’indique clairement le rapport de la Commission européenne [2].

« L’attitude du Conseil est en contradiction avec ce que les citoyens européens comprennent déjà: l’Europe n’aura pas d’eau potable et ne restaurera pas sa biodiversité sans réduire son utilisation de pesticides. Ce décalage entre les ambitions politiques de l’UE et les pratiques de nombreux États membres doit être résolu de toute urgence », a déclaré Henriette Christensen, conseillère principale en politique agricole pour PAN Europe.

« Après la récente occasion manquée du Parlement européen de transformer l’agriculture européenne grâce à la réforme de la PAC, et l’UE tournant ainsi le dos à un modèle agricole durable, l’objectif de réduction des pesticides est sans équivoque : il nécessite l’intégration des 50% à l’échelle de l’UE, objectif de réduction inscrit dans la stratégie de la ferme à la fourchette ainsi que dans la PAC et dans la Directive », conclut Christensen.

Traduction GF du CP de PAN-Europe  à retrouver ici en anglais


 

Notes:

[1] Pour plus de détails sur l’atelier «Une meilleure formation pour une alimentation plus sûre: expériences sur le SUD, sa mise en œuvre actuelle et les futures options politiques possibles»: https://icfnext.swoogo.com/SUD

[2] Rapport de la Commission européenne «Sur l’expérience acquise par les États membres sur la mise en œuvre des objectifs nationaux établis dans leurs plans d’action nationaux et sur les progrès de la mise en œuvre de la directive 2009/128 / CE sur l’utilisation durable des pesticides» https://ec.europa.eu/food/sites/food/files/plant/docs/pesticides_sud_report-act_2020_en.pdf

[3] Projet de rapport du Conseil de l’UE sur la mise en œuvre du SUD obtenu par PAN Europe: https://www.pan-europe.info/sites/pan-europe.info/files/wk08636-re01.en20.pdf

 

Agissez

Inscrivez-vous pour suivre notre actualité

Inscription newsletter
×