Générations Futures facebook Twitter Rechercher Télécharger Email
Je fais un don

Partager

Actualités

Générations Futures s’oppose fermement aux insecticides néonicotinoïdes dans les plantations de betteraves !

Non à la pression des betteraviers !

Alerte. Quatre vice-présidents élus dans des régions betteravières (Hauts-de-France, Grand Est, Ile-de-France et Normandie) se sont exprimés aux côtés de plusieurs représentants de la CGB (planteurs de betteraves) lors d’une conférence de presse le 29 juillet 2020, demandant à retoucher à la loi pour permettre, par dérogation, l’usage des néonicotinoïdes en protection de semences.

RappelLes néonicotinoïdes ont été interdits dans les champs français à partir du samedi 1er septembre 2018 en France, afin de protéger les colonies d’abeilles décimées par l’usage de ces produits chimiques très toxiques. « Cette interdiction place notre pays en précurseur pour la protection des pollinisateurs, de l’environnement et de la santé », s’était réjouie à l’époque la ministre de la santé.

« Face à la pression des betteraviers, Générations Futures se positionne fermement contre d’éventuelles dérogations accordées à des néonicotinoïdes pour la culture de la betterave car ces substances sont trop dangereuses pour l’environnement et la santé pour être utilisées en agriculture. De telles dérogations constitueraient une régression inacceptable en matière de politique agricole et de santé environnementale, totalement incompatible avec les objectifs affichés par le gouvernement dans ces domaines. » déclare François Veillerette, Directeur de Générations Futures.

Agissez

Inscrivez-vous pour suivre notre actualité

Inscription newsletter
×