Générations Futures facebook Twitter Rechercher Télécharger Email
Je fais un don

Partager

Actualités

Les perturbateurs endocriniens: la menace invisible

« Les perturbateurs endocriniens: la menace invisible« , livre de Marine Jobert et François Veillerette, Ed. Buchet Chastel, à paraitre le 12 mars

Préface de Nicolas Hulot

1 livre, 2 auteurs, 3 questions

 marine_jobert Entretien avec Marine Jobert co-auteure de l’ouvrage Pourquoi ce titre? La menace est-elle bien réelle et si silencieuse?Les perturbateurs endocriniens constituent une menace invisible pour au moins deux raisons. La première, c’est qu’il s’agit de produits chimiques autorisés, indécelables à l’œil nu et dont les effets apparaissent des années – et parfois une ou deux générations – après avoir été exposé. La seconde, c’est qu’il s’agit d’un problème majeur de santé publique dont la plupart des politiques se fichent éperdument et qui est, de ce fait, invisible dans le débat public. On connaît quelques substances « vedettes », comme le Bisphénol A interdit dans les biberons et les contenants alimentaires ; mais il y en a tellement d’autres ! Pourtant, 100% des électeurs ont des perturbateurs endocriniens dans leur organisme !

Pour vous, si il n’y avait qu’un message à retenir après la lecture de l’ouvrage quel serait-il? 

Le constat scientifique est limpide : depuis 30 ans, nous savons que des centaines de substances chimiques utilisées dans des produits de consommation courante détraquent notre organisme. Chaque jour, la liste des coupables s’allonge. Arrêtons de nous réfugier derrière plus d’études scientifiques et passons à l’action ! Ceux qui tergiversent autour d’hypothétiques produits de substitution montrent qu’ils prennent le problème dans le mauvais sens, puisqu’on découvre aujourd’hui que des produits de substitution sont eux-mêmes des perturbateurs endocriniens ! Ce qu’il faut, c’est se désintoxiquer de la chimie, et ce dans tous les secteurs.

 Ce livre est un outil pour comprendre ce que sont les perturbateurs endocriniens et comment nous en sommes arrivés là, après sa lecture vous inviteriez le lecteur à faire quoi pour lui-même mais plus globalement pour changer les choses?

Cette révolution sur notre dépendance à la chimie qu’il faut, selon moi, opérer ne trouvera pas sa source chez les politiques, et encore moins dans les entreprises. Ce sont les gens qui doivent exiger de ne plus être empoisonnés quand ils se livrent à des actes aussi anodins que manger, boire, se vêtir, se soigner, ou tout simplement respirer. Je ne crois pas à la seule vertu des actes individuels ; mais s’ils sont nombreux à dénoncer cet empoisonnement généralisé, à en faire un combat politique au sens noble, alors peut-être que les gens seront entendus. Ce livre apporte certes de bien difficiles nouvelles sur le bain de chimie que l’on nous impose à notre insu depuis quelques décennies. Mais il est aussi porteur d’un espoir fort : si nous savons ce qui nous arrive, nous pouvons agir et faire reculer toutes ces maladies qui déferlent sur nous. Ces épidémies de diabète, d’obésité, de cancers hormono-dépendants ou d’autisme ne sont pas une fatalité.

>>> Un grand merci à Marine Jobert pour sa disponibilité et pour en savoir plus rendez-vous le 12 mars date de sortie de ce livre à mettre entre toutes les mains….

***********************************************************************************

Présentation de l’ouvrage

Que nous arrive-t-il ? Une nouvelle menace, invisible, s’attaque à la santé humaine. Ce sont les perturbateurs endocriniens. Inconnus il y a 25 ans, ils mobilisent aujourd’hui des milliers de scientifiques à travers le monde qui cherchent à percer le secret de ces substances chimiques qui détraquent le système hormonal.

Bisphénol A, phtalates, pesticides, retardateurs de flamme… La liste est longue des produits d’usage courant qui renferment ces centaines de poisons, suspectés de favoriser cancers, diabète, obésité et autres maladies de la reproduction. Ils se trouvent dans l’air que nous respirons, les aliments que nous mangeons, l’eau que nous buvons, dans les habits et les cosmétiques que nous utilisons chaque jour. Un scandale autorisé par la réglementation, exploité par les industriels et toléré par les pouvoirs publics.

Pour la première fois en France, un livre fait le point sur la bombe sanitaire que constituent les perturbateurs endocriniens. Qui sont-ils ? Quand sommes-nous exposés ? Pourquoi sommes-nous si mal protégés ? Une révolution de l’espèce est en cours. Et elle se déroule dans l’ignorance et l’indifférence quasi générales.

Les auteurs

Marine Jobert est journaliste, spécialisée dans les questions environnementales. François Veillerette, militant écologiste, est le porte-parole de l’association Générations futures. Ils ont publié ensemble Le Vrai Scandale des gaz de schiste en 201

Agissez

Inscrivez-vous pour suivre notre actualité

En complétant ce formulaire, vous acceptez que l'association Générations Futures, responsable de traitement, traite vos données personnelles pour vous permettre de recevoir des informations et actualités. Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de protection de vos données personnelles : mentions légales
×