Générations Futures facebook Twitter Rechercher Télécharger
Je fais un don

Partager

Actualités

Nouveau plan pesticides : Il vous reste encore du temps pour agir et demander au gouvernement de prendre en compte la demande citoyenne

URGENT : agissez avec Générations Futures pour que le gouvernement prenne en compte la demande citoyenne de forte réduction de l’usage des pesticides et de protection des populations dans le futur « plan pesticides ».

Le gouvernement a présenté le projet de futur « plan pesticides » le 18 janvier dernier. Ce plan est très insuffisant et ne permettra pas en l’état de conduire à une forte et rapide réduction de l’usage des pesticides ni de protéger convenablement les populations exposées (riverains, professionnels…).

Il reste quelques jours pour convaincre le gouvernement d’inclure dans le plan pesticides les mesures nécessaires !

Nous avons besoin de vous pour soutenir nos principales propositions et demander au gouvernement de les inclure dans le plan pesticides qu’il arrêtera à la fin de ce mois en signant notre pétition, et avant fin avril (le plan devait être remis fin mars, mais la date a été décalée!

  •  Priorité 1 : Il est nécessaire d’interdire rapidement l’usage de tous les pesticides de synthèse dont les substances actives sont les plus préoccupantes pour la santé et l’environnement les cancérogènes, mutagènes et reprotoxiques certains, probables ou possibles ainsi que perturbateurs endocriniens avérés ou suspectés.
  • Priorité 2 : La mise en place de mesures de protection immédiate des populations est prioritaire. Nous demandons donc la mise en place de zones sans traitement avec pesticides de synthèse dans les 100 mètres de toutes les propriétés à usage d’habitation afin de protéger la santé des plus sensibles et particulièrement de la femme enceinte.
  • Priorité 3 : Il faut que la France s’engage à impulser une réforme totale de l’évaluation des pesticides en Europe notamment en exigeant que l’ensemble des études scientifiques disponibles et leurs conclusions soit prises en compte afin de mettre un terme à la situation actuelle scandaleuse dans laquelle ce sont les études fournies par les industriels qui servent de base à l’évaluation des pesticides !
  • Priorité 4 : Il est impératif que l’INRA augmente de manière considérable les budgets consacrés à la recherche sur des systèmes de cultures économes en intrant, y compris à travers une recherche participative avec les agriculteurs les plus performants dans ce domaine. Les produits de cette recherche devront ensuite être diffusés via des organismes de transfert (cf. Agrotransfert en Picardie) et les réseaux DEPHY.
  • Priorité 5 : Il faut impérativement que l’objectif de réduction de 50 % de l’usage des pesticides d’Ecophyto soit rappelé à ce stade ainsi que son indicateur de référence national NODU (basé sur le nombre de doses) et que la société civile soit associée à sa gouvernance !

 Soutenez nos propositions ! AGISSEZ !

Si vous aussi vous souhaitez une amélioration réelle et nécessaire de ce plan, soutenez nos propositions en signant notre pétition (en haut à droite de ce texte) demandant la prise en compte et l’intégration de nos mesures dans le futur plan !

Pour connaitre le détail de nos propositions téléchargez le document suivant : Plan pesticides : les propositions des ONG

Agissez

Inscrivez-vous pour suivre notre actualité

×
×

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services ou des offres adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...