Générations Futures facebook Twitter Rechercher Télécharger Email
Je fais un don

Partager

Actualités

Résidus de pesticides dans les fruits & légumes non bios: Générations Futures dévoile les vrais chiffres

Générations Futures révèle dans un nouveau rapport que les pourcentages d’échantillons de fruits ou légumes non bios contenant des résidus de pesticides quantifiés… ne sont en fait jamais communiqués dans les plans de surveillance officiels !

Générations Futures a calculé, à partir des données officielles détaillées qu’elle a obtenu, ces pourcentages des fruits et légumes non bios contenant des pesticides et vous révèle ces chiffres en exclusivité !

Générations a publié de nombreux rapports sur les résidus de pesticides dans les fruits et légumes, soit en effectuant ses propres analyses soit en publiant des rapports basés sur les données officielles publiques de la DGCCRF. Faute de spécification nous pensions bien sûr que les chiffres fournis par la DGCCRF dans les documents résumant ses plans de surveillance concernaient les fruits et légumes issus de l’agriculture intensive, les résultats concernant les produits biologiques étant présentés à part des résultats des plans de surveillance dans les rapports de la répression des fraudes.
Mais en travaillant sur des jeux de données complets des résultats d’analyses des plans de surveillance (fournis par la DGCCRF à notre demande) nous nous sommes aperçus que les résultats communiqués publiquement sur ces plans de surveillance concernaient en fait aussi bien des échantillons non bios que bios ! ( ce fait nous a depuis été confirmé par les services de l’Etat). Les pourcentages des fruits et légumes non bios des plans de surveillance contenant des résidus de pesticides ne sont donc pas connus et encore moins communiqués ! Générations Futures proteste contre cette situation et demande qu’à l’avenir une présentation par mode de culture soit effectuée en plus de la présentation globale des résultats.

Par ailleurs et grâce à la communication des résultats détaillés de toutes les analyses réalisées dans le cadre des plans de surveillance par la DGCCRF, Générations Futures a pu trier les échantillons par modes de production dans les milliers de lignes communiquées et réaliser ses propres calculs des pourcentages de fruits et légumes non bios contenant des résidus de pesticides quantifiés. Vous vous en doutez : ils sont significativement plus élevés que ceux communiqués officiellement et qui mélangent le bio avec le non bio ! Ainsi en 2017 d’après nos calculs :

  • 66,70% des fruits non bios contenaient des résidus de pesticides quantifiés (contre 63,10% annoncés dans les plans de surveillance mélangeant bio et non bio)
  • 45% des légumes non bios contenaient des résidus de pesticides quantifiés (contre 43,20% annoncés dans les plans de surveillance mélangeant bio et non bio)
  • Pour l’ensemble Fruits + légumes : 53,80% contenaient des résidus de pesticides quantifiés (contre 51,30% annoncés dans les plans de surveillance mélangeant bio et non bio).

Ces chiffres et le détail de la méthodologie suivie par Générations Futures sont communiqués ce mercredi dans un rapport exclusif  téléchargeable ci-dessous.

Agissez

Inscrivez-vous pour suivre notre actualité

Inscription newsletter
×