Générations Futures facebook Twitter Rechercher Télécharger Email
Je fais un don

Partager

Actualités

La Présidence française de l’UE (PFUE) doit faire de la santé environnementale le cœur de sa présidence.

Pour ce faire, elle doit agir concrètement sur le sujet des pesticides et autres polluants chimiques, et c’est ce que lui propose ce jour nos ONG. 

PAN Europe et Générations Futures, soutenues par 16 ONG*, publient ce jour deux documents de positionnement (voir ici et ici)  proposant des actions réalisables et en mesure d’être entreprises lors de la PFUE concernant les pesticides et les polluants chimiques. Ils ont également été transmis au gouvernement français et à ses représentants au sein de l’UE. Les thèmes qu’ils abordent font écho aux déclarations du Président Emmanuel Macron lors du Congrès de l’UICN de septembre 2021 lorsqu’il affirmait que l’échelle européenne est la scène adéquate pour motiver une sortie accélérée des pesticides

Qu’attendons-nous de cette PFUE? Une vraie prise en compte de la santé environnementale et cela passe notamment par :

  • la promotion d’une agriculture sans pesticides de synthèse 
  • la réduction de l’exposition des populations à ces toxiques
  • l’évolution et la révision des réglementations qui concernent les produits chimiques

Concrètement ? Nos ONG proposent des actions précises dont la mise en oeuvre est possible dans les 6 mois de cette présidence : opposition au renouvellement du glyphosate ainsi qu’aux nouveaux OGM, promotion d’un véritable étiquetage environnemental (le PlanetScore), accès à toutes les statistiques agricoles, fin des doubles standards entre l’UE et le reste du monde etc.

En parallèle, une interpellation des politiques concernés sur le site Shake Ton Politique débute ce lundi 29 novembre 2021 pour permettre aux citoyens de faire part également de leurs attentes sur ces sujets. 

Salomé Roynel, chargée de campagne chez PAN Europe :  “Dans le contexte de la Stratégie européenne ‘Farm to Fork‘, ces annonces ont été perçues comme la démonstration d’une intention française de faire avancer l’ambition européenne en matière de sortie de la dépendance aux pesticides de synthèse.  Présider le Conseil de l’UE pendant 6 mois offrira à la France un leadership unique pour convaincre ses partenaires européens et transformer ses déclarations en actions.”

François Veillerette, porte-parole de Générations Futures : “Les citoyens européens attendent des mesures fortes sur ces sujets, c’est le sens de la récente initiative citoyenne européenne sur les pesticides qui a rassemblé plus d’un million de signataires. Nous attendons donc de la France, qui s’imagine en leader sur le sujet de l’environnement, qu’elle porte des mesures ambitieuses pour l’Europe lors de cette présidence ! C’est pourquoi nous évaluerons à mi-parcours si la France a su saisir ces opportunités.

* PAN Europe, Réseau Environnement Santé, Justices Pesticides, Association Santé Environnement France, CCFD Terre Solidaire, Cantine sans Plastique France, BioConsommateurs, Miramap, Collectif BAMP!, Eva pour la vie, Stop aux cancers de nos enfants, ISF Agrista, Collectif de soutien aux victimes des pesticides de l’Ouest, Mouvement de l’Agriculture Bio-Dynamique, Sciences Citoyennes, PRIARTEM, Terre d’abeilles, la FNAB

Téléchargez notre Position paper GF PFUE – produits chimiques

 

Agissez

Inscrivez-vous pour suivre notre actualité

Inscription newsletter
×