Pesticides PE : Fruits et légumes en Quarantaine !

photo 2

A l’occasion de la Semaine pour les alternatives aux pesticides[1] et dans le cadre de la campagne « Perturbateurs endocriniens : environnement perturbé, santé menacée ! », les organisations signataires ont réalisé une action visuelle, décalée et non violente dans le supermarché Auchan de Bagnolet afin d’alerter sur les dangers sanitaires et environnementaux liés à la présence de pesticides perturbateurs endocriniens (PE) dans les fruits et les légumes.

Une vingtaine de militants ont ainsi pénétré dans l’enceinte du supermarché vêtus, de combinaisons de protection avec des slogans « Stop aux PE » et de masques à gaz pour aller sécuriser le rayon fruits et légumes à l’aide de ruban de signalisation afin de proposer aux responsables de magasins de mettre ces denrées en quarantaine. Munis de pancartes listant les pesticides suspectés d’être perturbateurs endocriniens que les consommateurs sont susceptibles de retrouver dans les fruits et légumes qu’ils achètent en grande surface, ils ont souhaité mettre en lumière les dangers des pesticides PE présents dans de nombreux produits de consommation courante, notamment les fruits et légumes[3].

Cette action visait également à inciter les grands groupes agro-alimentaires comme Auchan, à mettre en place une information et un étiquetage clair, compréhensible et accessible des consommateurs afin de renforcer leurs capacités à faire des choix éclairés. L’objectif était également d’encourager la mise en place d’un cahier des charges pour que les fournisseurs s’engagent à utiliser des produits qui ne contiennent pas de PE. Les grands groupes agroalimentaires sont en effet responsables de la santé et de l’environnement de leurs clients et ont une responsabilité dans le choix des produits qu’ils proposent.

Des responsables du magasin ont échangé avec les militants et se sont engagés à transmettre nos revendications au siège de l’enseigne. Nous attendons donc des nouvelles rapides d’Auchan.

A l’heure où la Stratégie Nationale des Perturbateurs Endocriniens (SNPE) est au point mort et où l’Union Européenne peine à trouver une définition claire de ce que sont exactement les PE alors que le cadre règlementaire européen sur les pesticides le lui impose, il est grand temps de sortir de l’inertie et de mettre en place des règlements concrets (limitant l’exposition des populations les plus vulnérables aux PE) permettant de protéger l’environnement et la santé humaine. Cela passe aussi par l’action et l’engagement des grands groupes agro-alimentaires qui, en choisissant de fournir des produits sans PE et de qualité, garantissent la santé et l’environnement de leur clients.

>>> Retrouvez prochainement les photos et vidéos de l’action sur les sites des partenaires

Contacts presse

Sophie Bordères, agir pour l’environnement, sborderes@agirpourlenvironnement.org, 01 40 31 34 48

Nadine Lauverjat, Générations Futures, nadine@generations-futures.fr, 06 87 56 27 54

Yannick Vicaire, Réseau environnement santé, y.vicaire@reseau-environnement-sante.net, 06 08 75 50 15

Damien Hensen, Générations Cobaye, coordinateur@appeldelajeunesse.org, 06 31 63 94 74

logo_action_supermarche_pe