Générations Futures facebook Twitter Rechercher Télécharger Email
Je fais un don

Partager

Actualités

Manger bio ça coute plus cher!

C’est souvent ce que nous disent les détracteurs de la bio ou celles et ceux qui ne veulent pas changer leurs habitudes de consommation. En réalité beaucoup dépend de votre régime alimentaire. La réduction de la consommation de viande, ou prendre l’habitude de cuisiner permet d’arriver à des dépenses en alimentation bio égales à celles d’un panier d’aliments conventionnels, et toujours largement inférieures aux prix des plats cuisinés.

De plus, si les produits bio peuvent s’avérer plus chers, il y a de bonnes raisons à cela : la main-d’œuvre est plus importante, la rémunération des producteurs plus juste, et les contrôles qualité sont renforcés.

En outre, si il fallait vraiment imputer le coût réel des produits conventionnels, les prix flamberaient rapidement car il faudrait y ajouter les externalités négatives (lire aussi ici )payées par la collectivités à savoir:

  • la dépollution de l’eau du fait de la présence de résidus de pesticides
  • les effets néfastes sur la biodiversité, notamment sur les pollinisateurs
  • les coûts de santé du fait des maladies induites par une exposition au pesticides de synthèse

Un récent rapport du Basic de 2021 renforce ces données. A contrario, les externalités en bio sont elles positives.

Pour allez plus loin, nous vous invitons à découvrir notre brochure “Manger bio sans augmenter son budget”. Vous pouvez aussi lire les excellents ouvrages de Claude Aubert sur le sujet Manger bio sans dépenser plus.

Agissez

Inscrivez-vous pour suivre notre actualité

Inscription newsletter
×